Trouble de la personnalité:schizoide

Publié le par Mel

Le trouble de la personnalité schizoïde est un trouble de la personnalité grave.


Cette personne vit seule sans ressentir les conséquences de sa solitude. Elle ne manifeste aucun interêt pour les relations sociales. Elle n'est pas touchée par les marques de sympathie ou d'affection et n'exprime quasiment jamais ses émotions. Ses loisirs sont solitaires et son activité professionnelle est souvent indépendante

La personne schizoide, chez qui donc règne la peur inconsciente d'être présent et d'avoir à s'investir dans le monde concret, peut manifester des symptômes divers :

  • appétit coupé par les émotions et/ou la peur (anorexie). Repas en petites quantité, à plusieurs reprises dans la journée ;
  • les diverses maladies de la peau (eczéma, allergies, ...) ;
  • problèmes respiratoires
  • angoisse et anxiété sans aucune raison extérieure ;
  • dépression, fatigue chronique, manque d'énergie, difficulté de concentration et de mémoire. L'inconscient retirant constamment l'énergie, le sujet déprime et perd le goût de vivre sans comprendre pourquoi ;
  • facilement attiré par les psychotropes, qui auront tendance à le propulser encore plus en dehors de la réalité, abus de sucres, drogues ;
  • faiblesse immunitaire et problèmes de circulation sanguine. Le sujet a souvent les extrémités du corps (mains et pieds surtout) froides ;
  • le sujet n'a pas tendance à prendre soin de son corps.

Ces sujets apparaissent doux, affables, introvertis,en générale on retrouve les caractéristiques suivantes:

  • ils sont réservés et ne cherchent pas le contact avec autrui
  • sexualité absente ou réduite, souvent immature
  •  ils présentent souvent un attachement aux animaux.
  •  vie imaginaire riche
  • pas de troubles du cours de la pensée ou de bizarrerie de comportement.

Pour les personnes schizoïde, en général, le comportement des autres n'est pas facile à comprendre et à décrypter. Par exemple, il a du mal à se mettre à la place des autres et donc à imaginer ce que peuvent être leurs émotions ou leurs sentiments. Autrement dit, elle n'est pas ou peu capable de se montrer empathique.
La personne schizoïde préfère donc s'isoler, vivre en retrait dans son propre monde. Elle a de fait peu d'amis intimes et s'arrange fort bien avec cette solitude relative et choisie dont elle a réellement besoin pour se ressourcer. Inutile donc de chercher à être en permanence en communication avec une personne schizoïde ! Mieux vaut apprendre à respecter cet espace de silence dont elle a besoin.
Si la personne schizoïde paraît indifférente aux critiques ou aux compliments des autres, elle n'y est pas moins sensible mais elle ne sait pas nécessairement l'exprimer ou le montrer, ce qui peut être parfois déroutant. Dès lors, sachez être attentif à des expressions émotionnelles discrètes et « n'exigez pas d'elle qu'elle exprime des émotions intenses »,

 

Commenter cet article

Benoit Sanchez 22/03/2009

Mes posts sur ce forum peuvent ressembler à une conversation avec moi même, au secours, je suis schizophrène :-)Je continue simplement d'approfondir le sujet.Je propose les lectures suivantes pour les gens intéressés :Un article en anglais, smple et senséhttp://www.nytimes.com/2006/11/21/health/psychology/21case.html?ex=1321765200&en=6030af72aae03e77&ei=5088partner=rssnyt&emc=rssL'article de Wikipediahttp://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalité_schizoïdeUne description synthétiqus des troubles classiques:http://www.analyse-integrative-re.com/xmedia/textes-articles/sommaire-eclairage/psychopathologie.pdf Je propse la conjecture scientifique suivante. Il y a vraiment une personalité (saine ou heureuse si vous préférez) schizoïde (qu'on peut appeler introverti, même si le mot n'est pas trop adapté non plus), et un trouble (soufrance, apparition de mouvement psychiques étranges...) de la personalité schizoïde, qui appraîtrait quand le sujet ESSAYE de ne pas être introvertit, ou plus précisément d'attendre qqch du dehors dont il n'a pas besoin (c'est à dire qu'il ne désire pas réellement), ou entre dans des piège à mettre à jour.Ma démarche expérimentale consiste à tester sur moi pour commencer. I'll let you know. Des avis extérieurs sont les bien venus.

P 14/06/2009

Vraiment le deuxième commentaire, c'est n'importe quoi !!! la nature d'une personne schizoïde ne se resume pas une généralisation haineuse, et ce n'est pas lisant 2 ou 3 pages prise depuis google que vous comprendrez une personne ayant ce trouble de la personnalité. Les schizoïdes, des monstres, ca me fait même rire tellement c'est con. merci phil pour ce petit moment d'hilarité.A titre personnel j'ai été diagnostiqué schizoïde il y a plusieurs années et j'ai pris divers neuroleptiques depuis 5 ans.Moi, je conçois (et mon psychiatre actuel est d'accord avec moi) qu'une personne atteinte d'un trouble quel qu'il soit ne resume pas son trouble, une personne c'est avant tout des sentiments, des gouts, des passions aussi, même pour les schizoïdes.Bien sur il arrive parfois que le trouble prenne une telle importance, que celui-ci suffit presque a caracteriser la personne atteinte.Mais quoi qu'il en soit un/une schizoide, un/une paranoiaque, un/une hysterique, etcest avant tout un etre humain.

Quentin BEQUET 20/08/2009

Merci pour cet article tres intéressant, je suis moi meme Schizoide d'apres mon psy, et je voudrais connaitres l'auteur de cet article, merci d'avanceQuentin

isa 05/10/2010



bonjour a tous 


Je voudrais savoir comment un schizoide prend il conscience de sa schizoidie ?



myriam 11/02/2011



En lisant cet article, j'ai complètement reconnu mon mari ! Je voudrais préciser que les personnes vivants avec un schizoide ont du mal à s'adapter à leur fonctionnement. Pendant 18 ans, je l'ai
motivé, aider à parler, à vivre tout simplement, mais j'avoue que je me suis épuisée, car il a pompé toute mon énergie ! En ce moment, notre couple est à la dérive ! Je n'arrive plus à
communiquer avec lui, et nos enfants (18 et 15 ans) n'y arrivent pas non plus. Il se met à l'écart de nous, mais aussi, par son manque d'enthousiasme et son manque d'intérêt pour nous, il nous
fait fuir ! C'est très difficile à vivre, et nous sommes fatigués, éreintés, vides.